GuideFrenchTxtSpread - page 26-27

GUIDEDUPATIENTCOMPRENDRE LE LYMPHOMECUTANÉ
18
19
APPRENDRE LES BASES
Il peut être très difficile d'établir un diagnostic de lymphome cutané
parce qu’il peutmimer d’autres conditions communes tels l’eczéma et le
psoriasis.
Le processus du diagnostic est similaire pour tous les types de lymphome
cutané. Il comprend un examen physique et l'histoire; des analyses de sang
pour identifier des antigènes ou desmarqueurs à la surface des cellules
sanguines; et une biopsie de la peau (résection d'un petitmorceau de peau)
pour l’examen aumicroscope par un pathologiste (unmédecin qui étudie
les tissus et cellules pour identifier lamaladie). En présence d'unemaladie
plus avancée, d’autres tests peuvent être nécessaires pour déterminer si
le cancer s'est propagé. Une biopsie de lamoelle osseuse peut parfois
être nécessaire pour compléter la stadification de lamaladie, surtout dans
certains cas de lymphomes cutanés à cellulesB.
Les deux, le lymphome cutané à cellulesT (LCCT) ainsi que le lymphome
cutané à cellulesB (LCCB) nécessitent une considération et attention
médicale égale afin de parvenir à un diagnostic approprié. Un diagnostic
définitif permet de choisir les traitements et peut produire demeilleurs
résultats à long terme. Dans le contexte du lymphome cutané, les patients
et leurs aidants naturels doivent comprendre que l’établissement d’un
diagnostic précis prendra du temps.Alors que l'objectif devrait être
toujours un diagnostic rapide, il est également important de savoir que dans
de nombreux cas de lymphome cutané la rapidité du diagnostic n'a pas un
impactmajeur sur la réponse au traitement et la survie. Les exceptions sont
le syndrome de Sézary et le lymphome cutané primaire diffus à grandes
cellules de type jambe, où un diagnostic rapide est très important. La
meilleure approche consiste à collaborer et travailler conjointement avec
l'équipe soignante afin de confirmer le type demaladie.
Dans des cas de lymphome cutané plus léger, il est crucial d’élimer
les autres possibilités diagnostiques telles les éruptions réactives non
cancéreuses, les réactions auxmédicaments ou aux expositions externes,
ou des affections inflammatoires de la peau. De là, lesmédecins et les
patients peuvent déterminer les prochaines étapes appropriées aux soins
et traitements. L’évaluation des symptômes du patient, couplée avec
ses antécédents personnels et des biopsies cohérentes, est essentielle et
1
Chapitre4
OBTENIRUNDIAGNOSTIC
Veuillez consulter notre siteWebpour
des informations complémentaires et
mises à jour.
1...,6-7,8-9,10-11,12-13,14-15,16-17,18-19,20-21,22-23,24-25 28-29,30-31,32-33,34-35,36-37,38-39,40-41,42-43,44-45,46-47,...138
Powered by FlippingBook